Dans le domaine du marketing, le jeu ne commence que lorsque vous débutez à avoir des clients à qui parler, des clients que vous avez prospectés. S’il n’y a pas de conversations avec les clients, il n’y a pas de processus de vente. Et il est à noter que les conversations sont dues à la prospection. Dans cet article, nous allons vous expliquer quelques astuces de prospections qui pourront vous aider dans votre vente.

La prospection comme habitude quotidienne

La prospection doit faire partie de vos rituels professionnels quotidiens. Surtout dans la situation concurrentielle d’aujourd’hui. Mais seuls 10 % des vendeurs savent que la prospection est la tâche la plus importante de la journée si l’on veut atteindre ses objectifs commerciaux.

La prospection est une tâche qui peut être abordée de multiples façons et sous de multiples formes. La clé est de trouver une méthode qui fonctionne pour vous, avec laquelle vous êtes à l’aise et qui donne des résultats. Pour vous aider à trouver votre propre méthode, vous pouvez vous rendre sur blog.waalaxy.com.

Commencer tôt et en gardant la prospection en tête

Commencer la journée de travail tôt et en pensant à la prospection est une habitude que peu de gens ont. Dans le domaine de la vente, le succès dépend en partie du fait d’être préparé et prêt à saisir l’occasion en or dès qu’elle se présente. En effet, cela arrive presque toujours quand on s’y attend le moins.

Pensez à votre bureau. Vous connaissez probablement plus d’un collègue qui passe une partie considérable de son temps chaque matin vivre au ralenti. Se contenter d’attendre que les opportunités se présentent est le début d’une mauvaise gestion des affaires.

Nous vous invitons à essayer une approche différente : faire de la prospection une habitude. Faites-vous la promesse de commencer à prospecter dès le matin. Pas d’ouverture de courriels, de démarches administratives ou d’appels personnels. Si vous faites cela, vous préparerez votre esprit dès la première minute pour le moment où il faudra repérer les opportunités. Sinon, ils passent inaperçus.

Passer les appels à différents moments de la journée

Il est facile de tomber dans une routine qui consiste à passer des appels de vente à une heure fixe, tous les jours. Le problème est que ce comportement (prévisible) peut être fatal à votre enthousiasme. Cela limite également votre perspective sur les moments de la journée qui sont les bons moments pour prospecter.

Essayez de passer certains de vos appels à des heures inhabituelles. Un vendredi après-midi, un mercredi à 8 heures. Vous pourriez être surpris par les résultats. Il se trouve que les personnes qui filtrent les décideurs ne sont pas là à ces moments-là. En effet, personne n’appelle habituellement.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour passer des appels de vente. Aujourd’hui, les ventes ne sont pas sensibles au lieu ou au temps.

Développer des stratégies de prospection

La prospection est le processus qui consiste à trouver des clients potentiels. Il existe plusieurs méthodes, depuis les appels téléphoniques jusqu’à l’organisation de webinaires, en passant par l’utilisation des médias sociaux. Au fur et à mesure que vous apprenez des techniques, mettez-les en pratique pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Lors de la prospection, vous pouvez également vous concentrer sur la recherche de vos clients idéaux en créant un profil client qui détermine les groupes cibles auxquels votre produit s’adresse le mieux. Concentrez-vous sur le contact avec eux. En effet, vous connaissez déjà leurs besoins et pouvez donc déterminer une proposition efficace. Moins vous passez de temps à prospecter, plus vous pouvez vous concentrer sur d’autres tâches de développement des compétences.

La stratégie omnicanale

La différence entre le multicanal et l’omnicanal réside dans l’analyse. Multicanal signifie utiliser tous les moyens à votre disposition pour entrer en contact avec un client potentiel. Omnicanal signifie la même chose mais après :

Vous devez mesurer les résultats obtenus dans ce canal.

Vous devez vous concentrer et analysez les résultats pour prendre des décisions intelligentes.

Encouragez le canal qui a le plus de succès.

Améliorez la méthodologie des chaînes moins performantes.

Il existe de nombreuses façons d’identifier et d’ouvrir de nouvelles relations qui, à leur tour, ouvrent de nouvelles opportunités de vente. Si la prospection est difficile, et si vous trouvez un moyen de la faire et qu’elle vous apporte des résultats, vous vous y tenez et ne l’abandonnez pas.

Toutefois, un bon plan de prospection se compose de plus d’une approche. En effet, les clients potentiels ne se trouvent plus à un seul endroit. Ils doivent être atteints par différents moyens comme la messagerie vocale, le courriel comme la mise en réseau et les références. Il existe de nombreux médias. Il suffit d’examiner l’efficacité de chacun d’eux et l’éventail des améliorations possibles.

Au fur et à mesure que les facteurs externes changent (crise, clients, marché, etc.), vos résultats, en prospectant, peuvent varier. Les changements intra-entreprise et personnels peuvent également avoir une incidence, de sorte que les mesures permettront également de mettre en lumière les éventuels points d’inflexion.

Vous devez être conscient de ces changements et surveiller régulièrement leur activité. Ensuite, il vous suffit d’ajuster votre stratégie en fonction des nouvelles mesures.

Constance et cohérence

La prospection fonctionne mieux lorsqu’elle est effectuée de manière cohérente. Vous avez déjà mesuré et décidé du meilleur moment pour passer tous vos appels quotidiens : première heure du matin, midi ou fin d’après-midi, peu importe. L’important est d’effectuer la tâche de manière cohérente et continue.

Réservez quelques heures pour passer des appels, sans distractions. Éloignez-vous des emails, du téléphone ou des papiers de dernière minute. La clé est de dire à votre cerveau que vous allez effectuer une tâche pendant un certain temps et il se concentre pour l’accomplir. Les distractions ou le changement de tâche vous font perdre votre concentration et donc votre efficacité.